lundi 1 mai 2017

Voici le mois de mai

Voici le mois de mai


Voici le mois de mai, où les feuilles volent au vent (bis)
Où les feuilles volent au vent, si jolie mignonne
Où les feuilles volent au vent, si mignonnement.

Le gentil fils du roi s'en va, s'en va les ramassant (bis)
S'en va les ramassant, si jolie mignonne
Sen va les ramassant, si mignonnement.

Il en ramasse tant, qu'il en remplit ses gants (bis)
Qu'il en remplit ses gants, si jolie mignonne
Qu'il en remplit ses gants, si mignonnement

A sa mie les porta, les donna en présent (bis)
Les donna en présent, si jolie mignonne
Les donna en présent, si mignonnement

- Prenez, prenez ma mie, je vous donne ces gants (bis)
- Je vous donne ces gants, si jolie mignonne
- Je vous donne ces gants, si mignonnement

- Portez-les donc ma mie trois ou quatre fois l'an (bis)
- Trois ou quatre fois l'an, si jolie mignonne
- Trois ou quatre fois l'an, si mignonnement

- A Pâques, à la Toussaint, Noël et la Saint-Jean (bis)
- Noël et la Saint-Jean, si jolie mignonne
- Noël et la Saint-Jean, si mignonnement

mercredi 22 mars 2017

Mam'selle Angèle

Mam'selle Angèle

Je frappe au numéro 1,
Je d'mande Mam'selle Angèle,
La concierge me répond :
- Mais quel métier fait-elle ?
- Elle fait des pantalons, des jupes et des jupons, et des gilets d'flanelle.
- Elle fait des pantalons, des jupes et des jupons, et des bonnets d'coton
Ah ah ah
- Je ne connais pas ce genre de métier-là, allez voir à côté.

Je frappe au numéro 2,
...

Je frappe au numéro 3,
...



Cette chanson est une chanson à répétition,  c'est-à-dire qu'on peut la chanter aussi longtemps qu'on veut. Il suffit de changer le numéro à chaque couplet.

La p'tite hirondelle

La p'tite hirondelle

Passe, passe, passera
La dernière, la dernière
Passe, passe, passera
La dernière restera

Qu'est-ce qu'elle a donc fait
La p'tite hirondelle ?
Elle nous a volé
Trois p'tits sacs de blé
Nous la rattrap'rons
La p'tite hirondelle
Et nous lui donnerons
Trois p'tits coups d'bâton

Un, deux, trois !



Cette chanson est une ronde à jouer.
Deux par deux, les enfants se tiennent les mains en l'air, et forment un tunnel.
Le dernier couple passe sous ce tunnel, suivi par les autres.
A la dernière syllabe, on ferme le tunnel, et l'hirondelle est attrapée.
On lui donne alors des coups de bâton (pour de faux !!!!)